Quel avantage fiscal pour la formation des dirigeants ?

Les chefs d’entreprise ont aussi le droit d’acquérir de nouvelles compétences!
Ils peuvent bénéficier d’avantages fiscaux sous la forme d’un crédit d’impôt sur leurs dépenses de formation.

Quelles entreprises bénéficient de ce crédit d’impôt?


Toutes les entreprises relevant du régime réel d’imposition sur les bénéfices peuvent bénéficier de crédit d’impôt pour les dépenses de formation des dirigeants d’entreprise.
Cela concerne tous les secteurs d’activité, les sociétés comme les entreprises individuelles.

Quels dirigeants sont concernés par ce crédit d’impôt?


Tous les dirigeants sont concernés : gérant de société, président de directoire ou de conseil d’administration, entrepreneur individuel, administrateur, Dg…)

Quelles sont les formations concernées?


Toutes les formations entrant dans le cadre de la formation professionnelle continue sont éligibles aux crédits d’impôt formation des dirigeants. 
Gestion, technique … le dirigeant peut choisir la formation de son choix afin de développer ou consolider ses connaissances.

Comment se calcule et s’impute ce crédit d’impôt?


C’est le nombre d’heures de formation x taux horaires du SMIC en vigueur le 31-12 de l’année de formation.
Exemple : en 2020 un dirigeant a bénéficié de 10 heures de formation. Il pourra donc déduire pour 2021 10 (heures de formation) x10,15 montant du SMIC en 2020) soit 101,50 euros
Le montant est plafonné à 40 h de formation par an (soit 406 euros en 2020). Le calcul se fait par année civilePour les sociétés, le crédit concerne l’entreprise et non les associés.

Comment réclamer ce crédit d’impôt ?


Concernant les entreprises soumises à l’impôt sur le revenu, le montant du crédit d’impôt doit être reporté sur la déclaration de résultat en annexant le formulaire de déclaration des réductions et crédits d'impôt . Le dirigeant doit également reporter le montant de son crédit d’impôt sur votre déclaration personnelle de revenus n°2042-C-PRO.

Concernant les entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés, il est imputé lors du solde de l’IS de l’année de la formation