Des difficultés à embaucher ?
Pensez au groupement d'employeurs !

Vous dirigez une entreprise et souhaitez recruter un salarié supplémentaire, mais vous hésitez faute de visibilité ou de moyens suffisants ?
Avez-vous pensé au groupement d'employeurs ?
Cette forme de mutualisation de l'emploi conjugue flexibilité pour les entreprises et sécurité pour le salarié. Tour d’horizon de ses modalités.

Qu’est-ce que le groupement d’employeurs ?


C'est une structure juridique créée par les entreprises d’un même bassin d’emploi.
Il embauche les salarié set les met ensuite à disposition des entreprises adhérentes en fonction de leurs besoins.
Cette organisation innovante du travail permet de concilier flexibilité pour les entreprises et moindre précarité pour les salariés. En effet, 75 % des salariés recrutés par un groupement d’employeurs travaillent à temps complet  et 70 % bénéficient d’un CDI.

Comment fonctionne un groupement d'employeurs ?


Contrairement à  une entreprise de travail temporaire, le groupement d’employeurs prend la forme d’une association ou d’une société coopérative qui ne poursuit aucun bénéfice commercial.
Ses objectifs sont : 
- aider et conseiller les entreprises adhérentes en matière de gestion des ressources humaines
- recruter des salariés pour les mettre à disposition des entreprises adhérentes, sans que celles-ci supportent la charge d’un emploi permanent.

Le groupement est l’employeur unique des salariés et s’assure du paiement des salaires et des charges. Ensuite, il re-facture la rémunération des salariés aux entreprises, majorée d’un montant destiné à couvrir ses frais de fonctionnement.

Quels sont les avantages pour les entreprises adhérentes et les salariés ?


Coté entreprise
Ce mode de fonctionnement en réseau permet aux PME et TPE de mutualiser les besoins et de recruter à tous les stades de leur activité afin de soutenir leur développement.

Coté salarié
Le salarié travaille à temps partagé en bénéficiant de plusieurs garanties :
- un emploi pérenne puisqu’il dispose le plus souvent d’un contrat à durée indéterminée (CDI)
- un volume horaire de travail garanti grâce au temps partagé entre 2 à 3 entreprises
- une capacité d’anticipation avec des plannings individuels stables.
Le salariés dépend de la convention collective du groupement.