Port du masque en entreprise,
un vrai casse-tête

Depuis le 1er septembre, le port du masque en entreprise est obligatoire dans l’objectif de protéger la santé des salariés et d’éviter un rebond de l’épidémie? 
Un vrai casse-tête pour les chefs d'entreprise !

Le port du masque est-il systématique ?


Le port du masque est obligatoire dans tous les lieux clos ou plusieurs personnes sont réunies.
Sont concernés les salles de réunion, les open spaces, les vestiaires, les lieux de circulations, restauration...

Quels sont les lieux bénéficiant de dérogations ?


Certains lieux bénéficient d’assouplissement:
- un salarié disposant d’un bureau individuel peut ôter son masque lorsqu’il est seul
- les salariés travaillant en atelier et exerçant des efforts physiques plus intenses que la moyenne peuvent ne pas porter de masque si les conditions d’aération et de ventilations sont conformes à la réglementation.

Il faut également que le nombre de personnes présentes dans cette zone soit limité et que les mesures de distanciation soient respectées.
De plus ces salariés, s’ils ne portent pas de masque, doivent impérativement porter une visière de protection.

Qu’en est-il des bureaux partagés ?


C’est plus complexe.... 
Dans un open space ou un bureau partagé, les salariés peuvent ôter leur masque, mais uniquement de façon temporaire et selon le niveau de circulation de la Covid dans le département.

Dans les zones vertes (faible circulation du virus) : il faut ventilation / aération fonctionnelle bénéficiant d’une maintenance, des écrans de protection entre les postes de travail doivent être installés, l’entreprise doit fournir des visières et une politique de prévention doit être mise en place, avec notamment la définition d’un référent Covid-19

Dans les zones orange (circulation du virus modérée) : aux critères exigés dans la zone verte s’ajoute celui de travail dans des locaux de grand volume disposant d’une extraction d’air haute

Dans les zones rouges (forte circulation du virus) : en plus des critères de la zone verte et de la zone verte, il est impératif de garantir un travail dans des locaux permettant à tout salarié de travailler dans un espace de 4m2 muni d’une ventilation mécanique.

Mais même si tous ces critères sont réunis, la dispense du masque ne peut être que temporaire, les salariés doivent le porter durant la journée.

L’entreprise doit-elle fournir des masques ?


Oui, les masques sont obligatoirement fournis à chaque salarié.
Ils sont considérés comme un équipement de protection individuel et sont donc à la charge de l’employeur.

Bon à savoir :
la plateforme masques-pme.laposte.fr permet aux TPE/PME de moins 250 salariés de commander des masques "grand public" en tissu, lavables et réutilisables 20 fois.