Urgence ESS : prolongation du dispositif

C’est officiel, le dispositif d’accès aux aides pour les petites structures employeuses de l’économie sociale et solidaire de moins de 10 salariés est prolongé.

Un fonds d’urgence de 30 millions d’euros

La secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Olivia Grégoire, est en charge de l’Économie sociale, solidaire et responsable.

Elle a mobilisé en janvier 2021 un fonds d’urgence de 30 millions d’euros pour les structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) de moins de 10 salariés, touchées gravement par la crise COVID.

Une aide : Pourquoi ? Pour qui?

Cette aide permet aux structures relevant de l’économie sociale et solidaire de :
• poursuivre leur activité pendant la crise,
• financer les emplois de leurs salariés,
• pallier les difficultés liées à la trésorerie.

Le fonds est à destination de structures employant de 1 à 10 salariés :
• associations,
• coopératives,
• entreprises bénéficiant de l’agrément ESUS,
• entreprises du champ de l’insertion par l’activité économique,
• entreprises ayant inscrit les principes de l’ESS dans leurs statuts.

Prolongation du dispositif

Au départ, cette aide était accessible jusqu’au 30 juin 2021.
Cependant une prolongation a été accordée et ces fonds restent ouverts aux dépôts de dossiers pour un mois supplémentaire c’est-à-dire jusqu’au 31 juillet 2021.
Les dépôts se font à l’adresse suivante : www.urgence-ess.fr

France Active est chargée d’orienter la demande vers l’association la plus proche de la structure. Une analyse du dossier sera effectuée avant la réponse à travers un diagnostic de la situation économique et financière. Par la suite, les structures bénéficieront d’un accompagnement personnalisé pour leur relance, en plus du soutien financier.
Le réseau de France Active poursuivra l’instruction des dossiers déposés jusqu’au 31 août 2021, date de clôture du fonds.

France Active déclare qu’à fin juin, cette aide financière allant de 5 000 euros, (pour les structures de 1 à 3 salariés) à 8 000 euros (pour les structures de 4 à 10 salariés), a permis de soutenir plus de 3000 structures et cela représente un montant total de 18,3 millions d’euros.
France Active estime par ailleurs que l’impact sur le maintien de l’emploi est concret : près de 10 000 emplois ont été sauvegardés.

  • Maxime Chambon, diplômé d’expertise comptable

  • SCI, ne négligez aucun formalisme … cela peut vous coûter cher !

  • Un poste de gestionnaire de paie en alternance à Saint-Priest